Triangle_publications.jpg

Une première année plus que positive pour la Brigade entrepreneuriale

Le printemps a été très occupé pour les brigadiers de la brigade entrepreneuriale Pierre-De Saurel puisque plusieurs activités de rencontres et dîner privilèges ont été réalisées avec la participation de plus de 221 étudiants de niveau secondaire et collégial.

Créée en février 2011, la brigade entrepreneuriale a comme principal leitmotiv de donner le goût aux jeunes d'entreprendre. Elle mise sur l'interaction dynamique de chaque entrepreneur avec les étudiants afin de les sensibiliser sur l'importance d'une culture entrepreneuriale qui permettra d’éveiller un intérêt, voire même, la passion d’entreprendre un projet concret. La brigade compte à ce jour, 32 brigadiers et brigadières qui s'investissent sous forme de temps et sous forme d'appui financier.

Dîners et rencontres privilèges avec 221 étudiants

C’est plus de 221 étudiants de notre région (140 du Centre de formation professionnelle- formation générale, 63 du cours Projet personnel en orientation (PPO) de l'école secondaire Fernand Lefebvre et 18 du programme de techniques administratives du Cégep de Sorel-Tracy) qui ont bénéficié de ces rencontres vraiment privilégiées où les étudiants se sont dits considérés, écoutés et renforcés dans leur potentiel de croire en leur rêve et en leurs ambitions.

13395_2.jpg

C'est entouré de brigadiers et brigadières qu’André Lussier, chef brigadier a souligné « La brigade entrepreneuriale nous permet de passer en mode action, directement avec le jeune. Avec ces rencontres et ces échanges auprès de jeunes, nous désirons éveiller chez eux la fibre entrepreneuriale qui pourra leur être utile dans leur cheminement de vie. Il faut commencer quand ils sont jeunes, il faut commencer maintenant. C'est maintenant le temps d'agir. Il faut créer une mentalité régionale qui valorise le goût d’entreprendre chez nos jeunes ».

Les cordes sensibles des Québécois sur leur désir d'entreprendre

Dans le rapport de mai 2012 de la Fondation de l'entrepreneurship sur l'Indice entrepreneurial, on y mentionne que pour faire vibrer les cordes sensibles des Québécois sur leur désir d’entreprendre il faut « arrêter de leur parler d'argent, car ce n'est pas ce qui fait vibrer le plus les Québécois quand ils pensent à l'entrepreneuriat! Être entrepreneur, c'est se faire confiance, prendre le contrôle de sa vie, réaliser ses rêves et contribuer au bien-être des autres » : voilà un message que les Québécois achètent.
« C'est pourquoi nous devons encourager les compétences clés comme la créativité, l’autonomie, le sens des responsabilités, le leadership et la solidarité déjà présentes chez nos jeunes. Tout le monde y gagne à le faire ».

Entrepreneurs : joignez-vous à la Brigade entrepreneuriale

Peu importe votre secteur d'activités ou de votre parcours, que vous débutez comme entrepreneur ou que vous soyez près de la retraite, les jeunes qui sont actuellement sur les bancs d'école ont besoin de modèle d'entrepreneurs... ils ont besoin de voir et d'échanger avec des femmes et des hommes qui ont la passion de leur métier. On connaît tous des gens qui nous ont marqués par une action, une parole ou qui ont fait la différence... c'est ce que la brigade entrepreneuriale veut : faire la différence pour les jeunes. Votre implication peut être sous forme de temps et sous forme d'appui financier qui servira au financement d'activités de la brigade directement auprès des jeunes et de remise de bourses.

Pour plus d'informations, vous pouvez communiquer avec les brigadiers Roger Bibeau, André Lussier, Marcel Robert et Jacinthe Sirois ou Michèle Gauthier, coordonnatrice de la brigade, au 450 746-5595 poste 24 ou par courriel au sadccom@bellnet.ca.

- 30 -

Source :

Michèle Gauthier,
coordonnatrice de la brigade
SADC Pierre-De Saurel

Télécharger PDF